Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Dossier retraite
Dossier retraite

Calcul de la retraite d’un agent titulaire de la fonction publique hospitalière

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Vous imaginez que vous avez toujours le temps de penser à votre retraite… Et les années passent sans que vous ayez fait le nécessaire pour connaître le montant de votre pension de retraite. Pourtant, c’est important de savoir comment envisager cette nouvelle vie, après une carrière dans la fonction publique hospitalière. La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) est justement aux côtés des agents hospitaliers pour vous aider à préparer votre avenir en toute sérénité. En commençant par expliquer les conditions de départ à la retraite et les modalités de calcul du montant de la pension.

calcul retraite agent fonction publique hospitalière

Les critères qui comptent dans le calcul de la pension d’un agent hospitalier

Plusieurs éléments déterminent le montant de la pension de retraite.

Le nombre de trimestres

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein (pension maximale), il faut valider entre 167 et 172 trimestres d’assurance. Ce nombre est déterminé en fonction de l’année de naissance ou de l’année de départ à la retraite et la catégorie de l’emploi occupé.

Si vous n’avez pas atteint ce chiffre, il faut être prudent car le montant de votre pension sera réduit de manière définitive tout au long de votre retraite. C’est ce que l’on appelle la décote.

Les bonifications et les majorations

Heureusement, certaines situations octroient des trimestres « gratuitement » en fonction de la situation personnelle des agents hospitaliers. En effet, il est possible d’ajouter jusqu’à 4 trimestres aux trimestres cotisés. C’est le cas pour la maternité, l’adoption, le congé parental d’éducation ou la prise en charge d’un enfant handicapé. Cela donne droit :

  • À une année supplémentaire pour chaque enfant né ou accueilli avant 2004, avec une interruption d’activité pendant 2 mois au minimum.
  • À une majoration de 2 trimestres, pour chaque enfant né ou arrivé après 2004, avec une interruption de plus de 6 mois.

L’âge de départ à la retraite

C’est l’autre critère déterminant et il n’est pas le même pour tous les agents hospitaliers. Il dépend de la catégorie à laquelle vous appartenez. Si vous faites partie de la catégorie « active », l’âge d’ouverture des droits à la retraite est fixé à 57 ans. Il s’agit, par exemple, des infirmiers, des sages-femmes, des aides-soignants, des personnels paramédicaux et des assistantes sociales au contact direct des patients. Pour les personnels de la catégorie « sédentaire », l’ouverture des droits à la retraite peut se faire à partir de 62 ans.

Signalons que jusqu’en 2011, toutes les infirmières exerçaient leur métier en catégorie active. En 2011, au moment de la réforme, il était possible de faire le choix pour celles qui avaient au moins 15 ans d’activité :

  • Changer de catégorie et choisir la « sédentaire », avec une revalorisation du traitement et un départ plus tardif à 60 ans.
  • Rester en catégorie « active », avec une ouverture des droits à la retraite à 57 ans.

À présent, les infirmières nouvellement diplômées n’ont plus ces deux possibilités : elles font partie de la catégorie « sédentaire » et doivent attendre la 62e année pour ouvrir leurs droits à la retraite.

Le calcul de la retraite d’un agent hospitalier titulaire

Pour obtenir une estimation du montant de votre pension de retraite, voici le calcul à effectuer :

75 % x (nombre de trimestres cotisés et bonifications/nombre de trimestres requis pour le taux plein) x traitement indiciaire des 6 derniers mois.

Il s’agit, bien sûr, de la formule de la pension à taux plein, si vous avez rempli toutes les conditions d’âge et de nombre de trimestres requis.

N’hésitez pas à utiliser le simulateur de la CRH , il est gratuit et vous donnera une estimation du montant de votre pension de retraite. Il vous permettra ainsi de mesurer l’importance, pendant la vie active, d’épargner pour se préparer un complément de revenus pour sa retraite.

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+