Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Dossier retraite
Dossier retraite

Complémentaire Retraite des Hospitaliers : les avantages pour les infirmiers et les aides-soignants

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Au moment de la retraite, les revenus diminuent en moyenne de 25 % à 30 % pour les infirmiers et les aides-soignants. Cela peut représenter plusieurs centaines d’euros par mois.

Depuis près de 60 ans, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice, accompagne les agents hospitaliers pour qu’ils se constituent une épargne retraite. Il existe de nombreux avantages à adhérer à la CRH, que l’on commence à cotiser tôt ou après 40 ans.

epargne retraite infirmiers aides-soignants

Les avantages pour les infirmiers et aides-soignants de moins de 40 ans à cotiser avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

On ne le répétera jamais assez : il est plus intéressant de cotiser tôt pour se constituer un complément de revenu au moment de sa retraite. Plus on commence jeune, plus le montant de l’épargne est important.

Il est possible de choisir le taux que l’on veut consacrer à la cotisation retraite : 2,5 %, 3,5 %, 4,5 % ou encore 5,5 % du montant du salaire brut mensuel et aucun prélèvement n’est fait sur les cotisations versées.

À tout moment, l’affilié peut choisir d’augmenter ou de diminuer son taux de cotisation, pour qu’il s’adapte à son budget. Il est aussi envisageable de suspendre les cotisations, si c’est nécessaire.

Toutes ces possibilités n’entraînent aucun frais, ce qui n’est pas le cas d’autres organismes d’épargne retraite qui ne défendent pas les mêmes valeurs sociales et solidaires que le C.G.O.S. Rappelons que la CRH a été créée par des hospitaliers pour répondre aux attentes des infirmiers et des aides-soignants. Tout est fait pour que le maximum d’agents hospitaliers puisse bénéficier d’une épargne retraite, quels que soient leurs moyens.

Enfin, pour aider les moins de 40 ans à préparer leur retraite le plus tôt possible, la CRH offre un mois de cotisation par an jusqu’à l’âge de 40 ans, pendant 10 ans au maximum. Un coup de pouce financier intéressant !

Même à plus de 40 ans, les infirmiers et les aides-soignants ont aussi intérêt à s’affilier à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

Ce n’est pas parce que vous avez plus de 40 ans que vous ne pouvez pas cotiser pour vous constituer une épargne retraite. Il est toujours temps pour pallier la baisse de revenus de plusieurs centaines d’euros au moment de la retraite. C’est pour cette raison que les infirmiers et aides-soignants privilégient souvent des taux plus élevés pour leur cotisation mensuelle. Mais ce n’est pas une obligation et les changements de taux peuvent se faire sans aucun frais.

Un autre avantage pour tous, mais non négligeable quand on avance dans la carrière, est la possibilité de réaliser des économies d’impôts car 100 % des cotisations sont déductibles du revenu net global. Il suffit d’indiquer, lors de la déclaration d’impôts sur le revenu, le montant des sommes versées pendant l’année écoulée

Avec la CRH, les agents hospitaliers ont une grande liberté pour disposer de leur épargne retraite

Différentes modalités existent pour récupérer son épargne retraite.

C’est ainsi qu’ils peuvent choisir de percevoir leur épargne sous forme d’une rente trimestrielle à vie : recevoir une somme fixe est une option que certains retraités préfèrent. C’est plus sécurisant et cela permet de prévoir son budget tous les mois.

D’autres affiliés préfèrent la sortie en capital en une ou plusieurs fois. Ils peuvent consacrer cet argent à des projets à concrétiser durant la retraite. Comme des travaux dans la maison ou des voyages.

Il est aussi possible de combiner plusieurs dispositifs en bénéficiant d’une rente et aussi d’une sortie en capital fractionné, comme une « cagnotte » dans laquelle on puise quand on a besoin.

Pour plus d’information voir ici.

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+