Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Dossier retraite
Dossier retraite

Pourquoi souscrire un Plan Épargne Retraite (PER) ?

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Créé avec la loi PACTE et disponible depuis une année environ, le PER vise à remplacer progressivement les précédents dispositifs d’épargne retraite. Ce dispositif permet de cotiser pendant la vie active pour préparer sa future retraite. Comment fonctionne le PER ? Quels sont ses avantages et ses caractéristiques ? Explications pour mieux comprendre l’intérêt de souscrire un PER pendant la vie active.

Pourquoi souscrire un Plan Épargne Retraite (PER) ?

Qu’est-ce qu’un PER ?

Le nouveau PER est accessible à tous les Français majeurs sans autre condition d’âge, ni de situation professionnelle. Il peut être souscrit à titre individuel ou collectif, via l’entreprise. En pratique, le Plan Épargne Retraite Individuel (PERI) consiste à effectuer des versements volontaires tous les mois sous forme de cotisations auprès d’un organisme spécialisé. Il est possible – et même recommandé – de commencer dès les premières années de vie active. L’intérêt étant de se constituer un complément de revenus pour anticiper la baisse des ressources qui intervient à l’âge de la retraite. Dans la fonction publique hospitalière, par exemple, celle-ci est en moyenne de 25 à 30 % du dernier salaire brut.

Modalités de versement de l’épargne et fiscalité : les atouts du nouveau PER

Le nouveau PER se distingue d’autres solutions d’épargne grâce à sa grande souplesse. C’est particulièrement le cas des modalités de récupération de l’épargne. Lors de leur départ en retraite, les affiliés ont le choix : sortie en capital en une seule fois, sortie en capital fractionné (en plusieurs fois), versement d’une rente à vie, ou une combinaison de ces options. L’épargne peut aussi être débloquée avant l’âge de la retraite pour faire face à certains aléas (invalidité, décès du conjoint, surendettement…) ou pour financer l’achat d’une résidence principale. Enfin, le PER permet de faire des économies, pendant la vie active, en déduisant tout ou partie du montant des cotisations des revenus imposables.

Le PER du C.G.O.S : une formule dédiée aux agents hospitaliers

Pour souscrire un PER et profiter au mieux de ses avantages, il est conseillé de se tourner vers une formule adaptée à ses besoins. Aussi, les agents de la fonction publique hospitalière ont tout intérêt à choisir la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), créée par le C.G.O.S. En plus des atouts du PER cités précédemment, la CRH propose une solution sur-mesure avec un maximum de liberté, conçue par des hospitaliers pour les hospitaliers. Les affiliés cotisent tous les mois sur leur salaire brut selon leur budget avec un taux au choix (2,5 %, 3,5 %, 4,5 % ou 5,5 %) qu’ils peuvent modifier ou suspendre à tout moment sans frais, ni pénalité. Souscrire au PER de la CRH, c’est aussi protéger ses proches avec une garantie décès, pendant la vie active, incluse dans le contrat de base, et d’autres options (réversion, annuités garanties). Autant de bonnes raisons pour se décider à préparer sereinement sa retraite !

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+