Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Infos retraite
Infos retraite

La solution retraite qui protège aussi les proches des hospitaliers

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
La solution retraite qui protège aussi les proches des hospitaliers

Souscrire à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (dont le C.G.O.S. est l’association souscriptrice), c’est évidemment se protéger soi-même (en se constituant un complément de revenu qui sera versé pendant la retraite), mais c’est aussi protéger durablement ses proches. C’est un des avantages prévus par cette complémentaire retraite. Si vous décédez prématurément avant votre départ à la retraite, un capital sera reversé à des bénéficiaires que vous aurez désignés à l’avance (garantie décès).

Si vous décédez alors que vous êtes déjà à la retraite, vous pouvez protéger votre conjoint et lui garantir des revenus à la retraite, grâce à l’option « réversion » (inspirée du principe de la pension de réversion), ou plus largement protéger vos proches (y compris votre conjoint)  avec l’option « annuités garanties » : vous choisissez l’une ou l’autre option au moment de la liquidation de votre retraite.

Complémentaire retraite et protection des proches

©iStock

1/ En cas de décès avant votre départ à la retraite

De fait, c’est l’hypothèse où vous avez cotisé une grande partie de votre vie, mais votre décès prématuré vous empêche de percevoir votre complément de revenu. Une « Garantie Décès », applicable automatiquement, permet à un ou plusieurs bénéficiaires désignés à l’avance, de recevoir un capital. C’est vous qui désignez le ou les bénéficiaires au moment de votre souscription. Le capital versé sera au minimum égal à l’intégralité du montant des cotisations versées.

2 / En cas de décès quand vous êtes déjà à la retraite

C’est l’hypothèse où vous êtes à la retraite et percevez régulièrement votre Complémentaire Retraite des Hospitaliers. Deux options s’offrent à vous pour protéger vos proches en cas de décès :

– L’option « réversion » permet à votre conjoint survivant (y compris partenaire de PACS ou concubin) de percevoir sous certaines conditions une allocation de 60 %, 80 % ou 100 % de votre complément de retraite.

L’option « annuités garanties » assure la transmission de la rente à des proches (conjoint, enfants ou toute autre personne) que vous avez choisis au moment de la souscription.

Les bénéficiaires de votre choix percevront le montant de votre complément de revenu jusqu’au terme d’une période garantie de 25 ans au maximum.

 

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+