Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Infos retraite
Infos retraite

Modifier son taux de cotisation à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
Modifier son taux de cotisation a la Complementaire Retraite des Hospitaliers

Vous avez choisi de cotiser tous les mois auprès de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) pour vous constituer sereinement un complément de revenu disponible au moment de votre retraite. Au moment de votre affiliation, vous avez eu le choix entre plusieurs taux de cotisations. Mais savez-vous que vous pouvez le modifier à tout moment ? Et sans frais, ni pénalité ! Nous vous expliquons comment modifier le montant de vos prélèvements mensuels.

Quels sont les taux de cotisation possibles avec la CRH ?

Quatre taux de cotisation sont proposés aux affiliés pour mieux correspondre à leurs possibilités budgétaires. Si, en début de carrière, les agents hospitaliers préfèrent des cotisations réduites, ils peuvent les augmenter au fur et à mesure de l’évolution de leur revenu.
Le premier taux correspond à 2,5 % du montant du salaire brut mensuel de base. Le taux suivant s’élève à 3,5 %, puis 4,5 %. Le plus élevé est égal à 5,5 %.

La modification du taux est possible sans frais, ni pénalité

La CRH accompagne les agents hospitaliers tout au long de leur carrière professionnelle. Elle défend des valeurs solidaires et sociales, et c’est pour ces raisons qu’elle vous propose de gérer simplement et librement le changement de taux de cotisation.
Il suffit d’en faire la demande auprès du service responsable des paies dans votre établissement de santé. Vous pouvez choisir un taux inférieur jusqu’à 2,5 % ou, au contraire, décider d’augmenter le montant de votre cotisation en passant au taux supérieur jusqu’à 5,5 % du montant du salaire brut mensuel. Le document pour la modification de votre taux de cotisation est téléchargeable facilement sur le site de la CRH.

En cas de coup dur, vous pouvez interrompre vos cotisations

Vous pouvez faire face à un imprévu de manière sereine : si votre situation financière ne vous permet plus de cotiser tous les mois pour votre épargne retraite, vous pouvez suspendre vos cotisations. Et, bien sûr, les reprendre quand vous le décidez.
Un formulaire existe pour cette procédure et il suffit de cliquer sur ce lien pour y accéder.
Si vous avez besoin de plus d’information, n’hésitez pas à contacter un conseiller CRH au 0 800 005 944 (service et appel gratuits).

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+