Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Infos retraite
Infos retraite

Comment la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) protège vos proches ?

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
Comment la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH)  protège vos proches ?

Préparer votre avenir en toute sérénité, c’est aussi assurer la protection de vos proches même lorsque vous ne serez plus là. Grâce à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), votre épargne peut être versée aux personnes de votre choix en cas de décès, que celui-ci intervienne avant ou pendant votre retraite. Différentes solutions sont prévues pour toutes les situations.

 

La garantie décès de la CRH, comment ça marche ?

La garantie décès est intégrée dans votre Plan Épargne Retraite (PER) dès votre affiliation à la CRH et s’applique automatiquement si vous décédez avant l’âge de la retraite. Elle permet au(x) bénéficiaire(s) que vous avez désigné(s) de toucher une prestation en capital. Celle-ci correspond au montant des cotisations déjà versées, au minimum. Il vous suffit de choisir la ou les personnes concernées au moment de souscrire à la CRH : votre conjoint(e), vos enfants, un membre de votre famille, un ami proche… vraiment qui vous voulez. Il est également possible de changer de bénéficiaire(s) à tout moment et sans frais.

 

Annuités garanties ou réversion : des options en cas de décès après le départ à la retraite

Vos proches sont aussi protégés en cas de décès survenant après votre carrière professionnelle, alors que vous bénéficiez de votre complément de retraite. Deux solutions (non cumulatives) sont proposées au moment de votre départ en retraite, lors de la liquidation de votre contrat CRH. L’option « annuités garanties » permet à un ou plusieurs bénéficiaires de votre choix de recevoir le montant de votre rente jusqu’à la fin de la période garantie, soit 25 ans au maximum.

Si vous sélectionnez l’option « réversion », c’est votre conjoint(e) (époux, partenaire de PACS ou concubin) qui percevra une rente correspondant à 60 %, 80 % ou 100 % de votre complémentaire retraite sous certaines conditions. Pour que l’une de ces options puisse s’appliquer, vous devez choisir de récupérer tout ou partie de votre épargne retraite sous forme de rente à vie.

 

Plus d’informations sur la protection des proches de l’épargne retraite dédiée aux hospitaliers :

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+