Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Infos retraite
Infos retraite

Prendre une complémentaire retraite, à quoi ça sert ?

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
Prendre une complémentaire retraite, à quoi ça sert ?

Une complémentaire retraite est une solution prudente et efficace pour limiter la baisse de votre niveau de vie au moment du départ à la retraite. En cotisant quand vous êtes en poste, vous vous assurez un complément de revenu pour le moment où vous serez à la retraite. La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), créée il y a plus de 55 ans par des hospitaliers pour les hospitaliers, vous permet de verser chaque mois une somme très abordable (entre 2,5 % et 5,5 % de votre traitement mensuel), et vous assure en retour une rente trimestrielle à vie pour limiter la baisse de vos ressources à la retraite. Grâce à la CRH, dont le C.G.O.S. est l’association souscriptrice, vous pouvez même faire le choix de percevoir une partie de votre complémentaire retraite sous la forme d’un capital disponible au moment du départ en retraite.

complémentaire retraite fonction publique hospitalière

©iStock

Pour tous les agents hospitaliers, entre le dernier traitement perçu en activité, et la première pension de retraite, on observe une chute de revenus en générale de 25 à 30 %. Car la retraite de base ne prend quasiment pas en compte les primes que vous avez pu percevoir, et la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP), qui vous permet justement de cotiser sur ces primes, est plafonnée à 20 % de votre traitement brut. Facteur aggravant : il est de plus en plus difficile de valider le nombre de trimestres requis (entre 167 et 172 trimestres) pour percevoir une retraite à taux plein (75 % du traitement indiciaire brut calculé sur les 6 derniers mois d’activité). Si vous faites le choix de partir sans avoir validé tous les trimestres, vous subirez alors une décote, une baisse définitive de votre pension assez sensible : -1,25 % par trimestre manquant. Tous ces facteurs cumulés expliquent la baisse du niveau de vie à la retraite.

Une complémentaire retraite, c’est précisément ce qui va permettre de freiner cette tendance inéluctable. En cotisant tout au long de votre carrière (et il n’est jamais trop tard pour commencer !) vous vous assurez un complément de revenus à vie qui vous sera versé dès votre départ à la retraite.

solution retraite pour hospitaliers

C’est ce que vous propose la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), conçue spécialement pour vous (pour les agents hospitaliers et leurs conjoints non-hospitaliers), il y a plus de 55 ans. Mieux : en fonction de vos besoins (par exemple un déménagement, des travaux dans une maison, le financement d’un voyage dont vous rêviez depuis longtemps…), vous pouvez aussi décider, au moment de votre départ en retraite, de percevoir une partie de votre complémentaire retraite sous forme de capital, immédiatement et en une seule fois. Le complément de retraite restant vous sera versé sous forme d’une rente trimestrielle.

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+