Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Infos retraite
Infos retraite

Quel est le salaire d’une aide-soignante en fin de carrière ?

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
Salaire d’une aide-soignante en fin de carrière

Les aides-soignantes jouent un rôle important dans le bien-être, le confort et l’accompagnement des patients. Elles exercent leur métier en lien étroit avec les infirmières. Comme tous les agents de la fonction publique hospitalière, leur salaire évolue tout au long de leur carrière, selon une grille qui permet de se projeter et de calculer le montant de leur pension de retraite. Combien perçoit une aide-soignante en fin de carrière ? Comment ces agents hospitaliers peuvent épargner pendant leur carrière pour limiter la baisse de revenus au moment du départ à la retraite ?

Quel salaire pour une aide-soignante en fin de carrière selon son grade ?

Depuis mai 2017, dans le cadre du protocole « Parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR), le corps des aides-soignantes comprend deux grades sur la grille de la fonction publique hospitalière : classe supérieure (C2) ou classe exceptionnelle (C3). En début de carrière, avec un grade C2 et au premier échelon, une aide-soignante perçoit un revenu mensuel brut de 1 607,31 euros. Il faut compter entre 1 et 4 ans pour changer d’échelon. En fin de carrière, à l’échelon 12, le plus haut du grade C2, elle percevra un revenu mensuel brut de 2 399,24 euros. Son revenu mensuel brut sera de 2 600,74 euros (source) si elle exerce à l’échelon le plus haut (11) au grade C3. En fonction de l’exercice de leurs activités professionnelles, les aides-soignantes peuvent également percevoir des primes : dans le cadre d’un travail de nuit, par exemple, ou lorsqu’elles exercent auprès de personnes âgées en tant qu’assistantes de soins en gérontologie.

Quelles solutions pour mieux préparer sa retraite lorsqu’on est aide-soignante ?

Comme pour les autres agents de la fonction publique hospitalière, les revenus des aides-soignantes diminuent en moyenne de 25 % à 30 % au moment de la retraite. Il faut aussi retenir que les primes ne sont que très partiellement prises en compte dans le calcul de la pension de retraite. C’est pour cela qu’il est essentiel de préparer sa retraite au plus tôt, pendant la vie active, pour limiter cette baisse de revenus. C’est la solution proposée par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), le Plan d’Épargne Retraite créé par le C.G.O.S., pour permettre à chaque agent hospitalier de se constituer un complément de revenus en fonction de ses possibilités financières.

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+