Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Infos retraite
Infos retraite

CRH : une solution de retraite complémentaire adaptée aux budgets des infirmier(e)s et aides soignant(e)s

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
CRH : une solution de retraite complémentaire adaptée aux budgets des infirmier(e)s et aides soignant(e)s
solution retraite complémentaire adaptée aux hospitaliers

©iStock

 

Au moment du départ à la retraite, les revenus des agents hospitaliers baissent en moyenne de 25 % à 30 %. Impossible d’y échapper. Pour disposer plus précisément d’un calcul de retraite dans la fonction publique hospitalière, chacun peut se connecter sur le site de sa Caisse et simuler sa retraite CNRACL. Mais inutile de se bercer d’illusions : depuis la réforme des retraites de 2003, la tendance est à la baisse. La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (dont le C.G.O.S. est l’association souscriptrice) vous offre la possibilité de prévoir ces lendemains difficiles en agissant dès aujourd’hui. Comme 360 000 agents hospitaliers déjà affiliés, vous cotisez, selon vos possibilités financières, pendant la vie professionnelle pour vous constituer un complément de revenu à la retraite (versé à vie). Comme elle vous connaît bien (une histoire de plus de 55 ans la relie au monde de l’hôpital), la Complémentaire Retraite des Hospitaliers vous propose de choisir votre taux de cotisation retraite complémentaire (entre 2,5 et 5,5 % de votre traitement brut indiciaire) pour tenir compte au mieux de vos contraintes financières. Vous pouvez, par exemple, vous affilier avec une cotisation retraite qui ne dépasse pas 36 euros par mois. Mieux : vous pouvez modifier, quand vous le souhaitez, votre cotisation retraite complémentaire hospitaliers (en modifiant le taux), suspendre, puis reprendre vos versements sans frais ni pénalités.

Baisse de revenus à la retraite pour les hospitaliers

Pour faire face à la baisse de revenus au moment de la retraite (25 % à 30 %), mieux vaut anticiper. Comment ? La Complémentaire Retraite des Hospitaliers vous propose de cotiser pendant votre vie active pour vous constituer un complément de revenu à la retraite. Inventée par des hospitaliers pour les hospitaliers il y a plus d’un demi-siècle, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers sait s’adapter aux spécificités des métiers de l’hôpital, elle connaît particulièrement bien les contraintes de vie des infirmières et des aides-soignantes.

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers permet à chacun de choisir le montant de sa cotisation

Elle offre à ses affiliés la possibilité de choisir le montant de leurs cotisations. Une manière de s’adapter aux possibilités financières de chacun. Vous avez le choix entre 4 possibilités de taux : 2,5 %, 3,5 %, 4,5 % et 5,5 % de votre traitement indiciaire brut mensuel. Avec un traitement de 1 450 euros, si vous choisissez de cotiser au taux de 2,5 %, le montant de votre cotisation sera de 36 euros. Avec un taux de 3,5 % appliqué à un traitement de 1 600 euros, la cotisation sera de 56 euros.

Comme la Complémentaire Retraite des Hospitaliers connaît vraiment bien ses affiliés, elle vous offre aussi la possibilité de changer de taux sur simple demande pour tenir compte des aléas de la vie. Mieux : en cas de difficulté de trésorerie ou de projets, vous pouvez suspendre les versements sans condition, puis les reprendre, sans frais ni pénalités. Vous restez donc totalement maîtres du jeu et de vos versements. Bon à savoir : la Complémentaire Retraite des Hospitaliers ne prélève aucun frais sur les cotisations qui sont à 100 % déductibles de votre revenu net global et permet donc de faire des économies d’impôts tout en préparant son avenir.

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+