Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Dossier retraite
Dossier retraite

Les versements complémentaires avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers : comment ça marche ?

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Le saviez-vous ? Avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), il est possible d’effectuer des versements complémentaires à vos cotisations mensuelles sur votre épargne retraite, en plus de vos cotisations mensuelles. Encore une bonne raison de commencer à préparer votre avenir le plus tôt possible pendant la vie active ! Avantages des versements complémentaires, modalités et démarches : nous vous expliquons tout.

Versements complémentaires aux cotisations mensuelles

Pourquoi effectuer des versements complémentaires sur le Plan Épargne Retraite de la CRH ?

Pour profiter d’un capital plus important au moment de la retraite

La retraite est souvent synonyme de nouveaux projets, alors autant en profiter avec un budget plus conséquent. Et la règle est simple : plus vous versez d’argent sur votre Plan Épargne Retraite individuel, plus le montant disponible sera important le moment venu. Cela passe par vos cotisations mensuelles, bien sûr, mais aussi par des versements complémentaires, que vous pouvez effectuer quand vous pouvez et quand vous voulez. Que vous choisissiez de récupérer votre épargne à l’âge de la retraite sous forme de capital, de rente trimestrielle à vie, de cagnotte, ou en mixant deux ou trois de ces solutions, vous pourrez profiter d’un complément de revenus plus confortable. Et c’est aussi pour cela qu’il est plus avantageux de commencer à préparer votre retraite le plus tôt possible.

Bon à savoir : vous pouvez demander le déblocage de votre épargne avant l’âge de la retraite pour financer un achat immobilier, à condition qu’il s’agisse d’une résidence principale. Et ce, que vous soyez primo-accédant ou non.

Pour se constituer une épargne en toute liberté

Forte de ses valeurs sociales et solidaires, la CRH permet aux agents hospitaliers de constituer leur complément de retraite avec un maximum de souplesse. En plus de la possibilité de choisir et moduler le taux de cotisation (2,5 %, 3,5 %, 4,5 % ou 5,5 % de votre salaire mensuel brut), les versements complémentaires constituent une autre opportunité de gérer vous-même votre épargne selon vos possibilités financières.

Aussi, vous pouvez décider d’accorder une part plus importante de votre budget à votre épargne retraite :

  • De manière régulière en augmentant votre taux de cotisation.
  • Ponctuellement, en effectuant des versements complémentaires quand vous le souhaitez. Si vous avez reçu une prime, perçu une donation ou un héritage ou encore vendu un bien, vous pouvez en profiter pour placer tout ou partie de cet argent sur votre PER.

Comment effectuer des versements complémentaires avec la CRH ?

Les modalités des versements complémentaires

Un point important à retenir :

  • Aucuns frais ne sont prélevés sur vos versements libres, comme sur vos cotisations.

La marche à suivre : remplir le formulaire de la CRH

Les versements complémentaires sur le PER de la CRH se font sur simple demande.

Pour cela, il vous faut remplir un formulaire et le joindre par courrier à votre règlement par chèque. Vous devez y indiquer :

  • Le montant du versement.
  • Si vous décidez ou non de déduire ce montant de votre impôt sur le revenu.

Une démarche simple et sans contraintes, fidèle aux valeurs de la CRH !

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+