Logo Infirmiers.com

Préparez votre retraite Une solution proposée par

logo partenaire

Préparez votre retraiteUne solution proposée par

logo partenaire

Préparer sa retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers
Infos retraite
Infos retraite

Infirmière en pratique avancée en psychiatrie à l’hôpital : un métier pour faire évoluer ses compétences

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
Épargne retraite et déductions fiscales

Les infirmières qui exercent depuis au moins 3 ans peuvent faire évoluer leur carrière et leur rémunération en accédant au métier d’infirmière en pratique avancée (IPA). Et pourquoi pas en psychiatrie et santé mentale ? Ce domaine fait partie des spécialisations possibles, depuis sa création en 2019. Zoom sur le rôle de l’IPA, la formation et le salaire dans la Fonction publique hospitalière.

Quelles missions pour l’infirmière en pratique avancée en psychiatrie ?

L’infirmière en pratique avancée en psychiatrie bénéficie d’un champ de compétences élargi, comme les autres IPA. Elle peut prescrire des traitements ou les renouveler, mais aussi demander des examens. L’objectif est toujours de décharger les médecins de certains actes et d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients.

En psychiatrie, plus particulièrement, l’IPA peut être amenée à établir des prescriptions pour des médicaments anxiolytiques, antidépresseurs ou régulateurs de l’humeur. Ses missions incluent aussi l’élaboration de synthèses cliniques auprès de patients présentant des troubles du neurodéveloppement, neurodégénératifs, comportementaux ou psychiatriques, ou des conduites addictives.

Une formation de 2 ans pour devenir IPA en psychiatrie

La formation d’IPA est accessible aux infirmières diplômées d’État (IDE) qui justifient de 3 années d’exercice à temps plein. Elle se déroule en 2 ans : une première année de tronc commun et une seconde année consacrée à la spécialisation, avec des stages. C’est à ce moment-là qu’il est possible de choisir le parcours de la psychiatrie et de la santé mentale, parmi les autres domaines de l’IPA (pathologies chroniques, oncologie, maladie rénale).

Et côté rémunération ? Dans la Fonction publique hospitalière, l’IPA de classe normale perçoit un salaire mensuel brut de 2 085,28 euros au premier échelon et de 3 383,31 euros au dernier échelon (source). Une évolution de carrière qui permet donc aux infirmières de bénéficier d’un salaire plus important et de penser à leur retraite  un peu plus sereinement.

 

 

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

Ce dossier est proposé par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers,
1er Complément de Retraite de la Fonction publique Hospitalière.

Découvrez
plus d’articles sur nos sites dédiés

+